La Start-up Nation

15/02/2020

Le 9 octobre 2018, lors de la French Tech, le président français Emmanuel Macron prenait la parole devant pléthore d'acteurs et entrepreneurs du numérique sur le plus grand* campus de startup au monde : Station F.

À Station F, créé par Xavier Niel, 51 000 mètres carrés au cœur de Paris accueillent la crème des talents de la tech : + de 1000 startup accompagnées par le mastodonte des incubateurs , 600 chambres, + de 30 programmes d'incubation ... la fine fleur du digital réunie sous un même toit, notre SiliCoCoRiCo Valley à nous !

D'ailleurs, si ces chiffres ont de quoi donner le tournis, ils ne parviennent toujours pas à détrôner les cracks du TOP 5 en la matière, à savoir les Etats Unis, la Chine, la Corée du sud, l'Israël & le Canada et cela, le président l'a bien compris ! D 'où l 'ambitieuse feuille de route annoncée ce jour d'octobre 2018.

En effet, après avoir encouragé les jeunes à devenir des entrepreneurs et à créer des startup, il annonçait vouloir « aider et promouvoir les entrepreneurs en France et faire de notre pays une Start up Nation** », avec ces mots, il s'attaquait « au redoutable chantier de l'innovation institutionnelle dans une économie en transition »****

Alors en 2020, Emmanuel Macron a-t-il tenu ses promesses ?

Il faut reconnaître qu'en dépit d'une situation économique & sociale française particulièrement tendue, Emmanuel Macron surprenait tout le monde lors de sa conférence de presse du 17 septembre 2019 au Musée des Arts Forains, lieu qui abritait dès le lendemain le France Digital Day ou The place to be puisque la Grand - messe des startups/investisseurs de la Tech made in France et européenne s'y réunit depuis maintenant 7 ans.

C'est avec un enthousiasme non dissimulé que le président annonçait la somme de 5 milliards d'euros de soutien du gouvernement à l'écosystème de la French Tech. 

Il est prévu que les investisseurs institutionnels injectent la somme dans des fonds d'investissement français spécialisés en technologie pendant les trois ans à venir. "****La bataille des capitaux est essentielle", a justifié le président de la République sur le sujet. "Si on veut gagner la bataille [...], on doit réussir à lever plus vite, plus fort, plus de capitaux", a-t-il poursuivi.

Ensuite, il dévoilait la création d'un nouvel indice économique baptisé NEXT 40, futur écrin des 40 startups françaises les plus dynamiques dont les chiffres d'affaires sont conséquents ou en forte croissance.

Parmi elles, de très connues comme BlaBlaCar ou OVH, des licornes françaises non- cotées & valorisées plus d'un milliard de dollars, mais aussi des start-up ayant réalisé une levée de fonds supérieure à 100 millions d'euros sur les trois dernières années comme Doctolib, ou encore celles qui enregistrent une croissance de 30% sur les trois derniers exercices comme Klaxoon par exemple.

Puis, le président signalait la mise en place d'ambassadeurs chargés d'aider les entrepreneurs de start up dans leurs démarches administratives et juridiques dans le but de leur dégager plus de temps, temps qu'ils pourront employer au développement de leurs business.

Enfin, Mr Macron affichait clairement l'ambition de faire émerger en France 25 licornes d'ici 2025 !

Ambition louable mais un peu fade comparée aux 496 licornes déjà recensées dans le monde dont 206 sont chinoises et 203 américaines, représentant ainsi*****« 80% des licornes dans le monde, bien que les deux pays ne représentent que la moitié du PIB mondial et un quart de la population mondiale »

Donc, à la question la France est-elle une start up Nation ? 

Nous répondrions que si le digital a incontestablement le vent en poupe depuis l'élection de notre jeune président, qu'il maîtrise indéniablement mieux les codes et le sujet que ses prédécesseurs, il nous semble plus juste de qualifier la France de start up nation en devenir ... on ne sait pas encore vraiment quand ! Difficile en effet de nier la longueur de retard prise par notre pays sur la révolution numérique à l'échelle mondiale.

Enfin, si nous ne pouvons que saluer l'engouement et le grand pas en avant de la part du gouvernement, il nous faut aussi raison garder quant à « la nouvelle vague d'utopies qui amalgame digitalisation, réalité virtuelle, poker, entreprenariat, création de start up, argent facile, fortunes rapides et culte de la performance******».

La Team OpenBlizz

*https://stationf.co/fr/ et https://fr.wikipedia.org/wiki/Station_F

**E. Macron : Discours French Tech à Station F, 9 octobre 2018. https://youtu.be/1UpWKAWKJm0 

*** E. Macron : Discours Musée des Art Forains, 17 septembre 2019. https://youtu.be/dMtsgWOpiBE

****Nicolas Colin : Qu'est qu' une start up nation, Obs.com, 11 juillet 2018. https://www.nouvelobs.com/chroniques/20180711.OBS9528/qu-est-ce-qu-une-start-up-nation.html

*****Start-up: la Chine surpasse les Etats-Unis en nombre de licornes, Le Figaro avec AFP, 21 octobre 2019 https://www.lefigaro.fr/flash-eco/start-up-la-chine-surpasse-les-etats-unis-en-nombre-de-licornes-20191021

****** 26 octobre 2018 https://theconversation.com/la-start-up-nation-un-symptome-mais-de-quoi-105599